Les 7 et 8 juin prochain, l’association Nous Étions Timides et le Bamba Crew présentent la 3e édition de Ed Mundo, le festival des cultures métissées et underground. Un événement rassemblant des artistes d’horizons et styles différents, des ateliers participatifs, le tout à Transfert, friche d’art et de cultures située aux portes de Nantes. Ed Mundo, c’est un peu nos Rencontres Trans Musicales de Nantes ; en moins dense, en plus exotique, avec du soleil, sur un site exceptionnel, entre copains.

Du Ghana au Congo, en passant par le Maroc et le Portugal, Ed Mundo ratisse là où peu de programmations osent s’aventurer. La part belle est faite à ces artistes issus de scènes émergentes, injustement reconnus à leur propre valeur, malgré la mondialisation ambiante.

Si le label Hakuna Kulala ne vous évoque rien, peut-être que Nyege Nyege Tapes saura réveiller vos synapses. Si ces noms vous paraissent toujours tirés du film Le Roi Lion, jetez un oeil ici et une oreille par . Nyege Nyege c’est une structure basée en Ouganda qui brasse ni plus ni moins un collectif, un label, un studio d’enregistrement et un festival de musiques électroniques. Hakuna Kulala c’est le label petit frère de Nyege Nyege. C’est sa facette dancefloor, avec en son sein les frétillants Don Zilla, Sleeping Buddha ou encore Slikback. Le marocain Gan Gah et le duo congo-français Poko Poko seront présents le 8 juin à Transfert avec la lourde tâche de représenter le collectif.

Le premier nous emmène dans un savoureux mélange d’influences berbères et de musique électronique. Au même titre que les sorties de Disco Halal, Hard Fist et Crammed Discs, Gan Gah intègre les vibrations traditionnelles aux rythmiques puissantes et vocals endiablées.
Poko Poko quant à eux se définissent comme un « Congo techno band ». Soit de la musique de club aux influences congolaises. On vous met au défi de ne pas danser devant leur live.

Parmi nos chouchous du line-up d’Ed Mundo, il y a ce duo composé du MC ghanéen Bryte et de la productrice anglaise Mina. Cette dernière a aiguisé ses armes au sein de Radar Radio, l’une des webradios les plus excitantes d’Angleterre. Signée sur le label portugais Enchufada (maison-mère de Branko, où sont passés les péruviens de Dengue Dengue Dengue et Alo Wala), Mina joue de la musique oscillant entre kwaito, dancehall et kuduro. Tout ce qu’il faut pour réveiller les morts en somme. Au détour des couloirs d’Enchufada, elle fait la rencontre de Bryte, joyeux MC qui n’a pas son pareil pour brûler les micros. La fusion des deux s’est ainsi opérée. Les systèmes sons d’Ed Mundo vont fumer.

Ed Mundo c’est l’occasion de mettre en avant ce genre d’artistes trop peu reconnus et invités sur les scènes européennes. C’est aussi un rendez-vous où les sélecteurs et DJs sont à l’honneur. Parmi eux, Maaula Records, label et webradio exotique et sans frontières dont les fondateurs seront derrière les platines de Transfert. DJ Balafon, référence locale en matière de digging et culture musicale africaine sera de la partie avec Lampo Das. Côté local toujours, Bassline et Maodea, infatigables diggers, animateur radio pour l’un, producteur et disquaire pour l’autre, ramèneront leurs meilleurs disques pour opérer un rapprochement du soleil à la Terre. Enfin, les insatiables tourneurs de disques du Bamba Crew seront au complet pour illuminer la soirée de lancement du festival, le 7 juin. Tout un programme !

La programmation complète ainsi que les activités sont toutes présentées ici et .

Ed Mundo
7 & 8 juin 2019
Transfert / Rezé~Nantes

Alors c'était comment ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.