Fondé par une belle bande de zinzins, Sarcus Festival fait partie de ces (trop) rares événements misant avant tout sur le qualitatif, la passion et la vibe. Pour l’édition 2018, l’équipe nous donne rendez-vous dans un lieu insolite en pleine nature, classé monument historique et protégé par l’UNESCO. Voici selon nous, les meilleures raisons d’aller y jeter une oreille ou deux :

LE SON DU SARCUS

Sarcus se définit lui-même ainsi : « Déconnecté des têtes d’affiches, en ne programmant que des artistes émergents français en musique – house, disco, electro, techno, acid, rock, hip-hop, micro, afro & jazz – pour des Live et DJset 100% vinyle, mais aussi en arts visuels, spectacle vivant & arts numériques. »

Le pari de remplir un festival en misant sur la qualité et la confiance que le public a en ses choix de booking est risqué. Peu de têtes d’affiche au Sarcus, que des passionnés, des diggers de plus ou moins longue date, mais surtout des DJs et artistes pour qui la vibe est primordiale. Principalement orienté house et techno, le line-up 100% bleu-blanc-rouge possède néanmoins une touche funk, disco et afro via les affinités et inspirations musicales des artistes programmés. Nous avons le plaisir d’y retrouver notre trublion nantais Fasme. Ses machines côtoieront les bacs des gars sûrs de D.Ko Records, Mud Deep, Gabriel et Mézigue ainsi que ceux de Nick V, Théo et Vito de La Mamie’s, Ensthal des Yeux Orange ou l’excellent Turnbalism. Au final, du 28 au 30 septembre, c’est près de 60 artistes défileront sur les trois scènes du festival. QDBM (Que Du Beau Monde). Il paraît même qu’ils ont déjà booké le soleil.

LE SPOT DU SARCUS

Postiché dans l’abbaye de la Clarté Dieu, site historique protégé par l’UNESCO, le spot du Sarcus Festival ravira les adeptes de lieux insolites et atypiques. Situé à 2h de Nantes et Paris, plongez au coeur d’un site restauré il y a quelques années et qui flamboie fièrement au coeur de l’Indre-et-Loire. Un léger aperçu ci-dessous :

LA VIBE DU SARCUS

Du soleil au petit matin, des danses chaloupées à n’en plus finir, des sourires et des éclats de rire. Au-delà de la musique, le festival met aussi l’accent sur les arts numérique, le théâtre, la danse, la poésie et la bonne bouffe. Et la bonne bouffe, c’est important. Un village culturel verra le jour, toi, jeune festivalier, tu pourras te désaltérer avec de la bonne bière et du vin local, parce qu’on n’est pas dans le 37 pour boire de la piquette. Enfin, toi, jeune fou des réseaux, tu es prié de poser ton téléphone intelligent sur ta table de chevet et de mettre les mains en l’air. Les selfies, surtout les perches, et tous type de smartphones sont prohibés sur le site. À la rigueur, ramène un appareil photo jetable, à l’ancienne tahu. Tu profiteras beaucoup mieux du moment, et t’inquiètes le monde se passera très bien de tes Stories floues et bancales.
La vibe du Sarcus n’est pas une légende et se régale en une vidéo. Petit aperçu de l’édition 2017 pour te donner envie de ne pas manquer celle de 2018.

Sarcus Festival 2017 – Le film d'après #2

Sarcus Festival 2017 – Le film d'après #2 avec encore de très belles images de danses collectives furieuses, de soleil au petit matin, de DJ en transe et de nature. C'était déjà il y a un mois quasiment jour pour jour, on a hâte de vous retrouver !. . . . . . . . . .Merci Hustle Prod. pour ce beau travail !Musique : The Fat Badgers – You love me and you leave me

Publiée par Sarcus Festival sur Dimanche 5 novembre 2017

INFOS PRATIQUES

Dates : 28-29-30 septembre 2018
Lieu : Abbaye de la Clarté-Dieu, Saint Paterne Racan 37370
Price : 42 boules (prix d’ami cadeau en solde 3e démarque pour 3 jours de festoche)
Billetterie : https://bit.ly/2yHR1Ow
Line-up : Nick V, Mézigue, Mud Deep, Gabriel, La Mamie’s, Make It Deep, Turnbalism, Fasme, Ensthal, Puffin…
Raisons d’y aller : le son, le spot, la vibe, le price

Alors c'était comment ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.