InFiné - Soundigger.com

clips-traques-de-la-semaine-3-s8jfou-Seun-Kuti-irene-dresel

Clips traqués de la semaine #3 : S8JFOU, Yaeji, Irène Dresel…

By | Actualités | No Comments

À chaque semaine sa dose de cliques, à chaque semaine son rail de clips ! 6 vidéos, 6 genres musicaux, 6 univers bien spéciaux.

Max Cooper aurait sans aucun doute pu inventer le fil à couper le beurre ! En sound designer et mélodieux compositeur, la finesse pulsée de ses compositions assure des clips proportionnellement intéressants. Et c’est Kevin McGloughlin qui est cette fois-ci le réalisateur d’une urbaine splendeur. Ville malaxée, étirée et illuminée par beaucoup de paramètres ajustés et manipulés à contrario des réalités.

Morceau issu du dernier EP World Passing By à écouter ici.

Comme le dit le sous-titre YT : « musique traditionnelle libanaise des années 70 ». Grâce à cet engin Google moto cross des vallées créatrices, tomber sur du worldhack de digger est devenu chose facile. Facilité qui ne rime pas avec indifférence et banalité. La joie de découvrir Kundan Lal et son titre « Dunya » est grande tant il s’inscrit dans la spirale infinie des titres réédités pour le bien commun de l’Imhotep.

YnfnD

Du Stamp The Wax sous forme d’êtres marchants sur voix désertées. Lignes de basses traversantes, guitare caméléon, éclairs clapés, l’israélien Alek Lee déballe un « Arad Sdom » qui ralliera tous les grincheux du kick. Son Ep Gever Amiti sortira normalement courant décembre.

Finaliste du Prix Ricard S.A Live Music 2017, Irène Dresel captive ses instants et les projettent puissamment aux nez des oreilles. Parce que si les oreilles commencent à sentir et que le nez écoute, autant vous dire qu’elle vous a bien retourné. Le clip réalisé par l’artiste coréenne Flokim Lucas fait son taf, et l’interprétation mesquine n’est pas franchement la bienvenue.

Infiné

Collaboration tatouée entre Ivan14 et S8JFOU, vidéo où l’idée se tape l’incruste avec l’original. S’encrer dans un train ? Après tout, les deux pratiques aussi répandues soient-elles peuvent se composter au même guichet ! Ajouté à son premier opus carrément super de l’an passé, le nouvel LP Before I Moove Off du fou puissance 8 est sorti à la rentrée. Impératif à noter sur le cahier des prétextes : l’écouter au moins 4(4) fois.

Reclusiv Records

Fin du troisième volet relaxée d’une trap coréenne. Massage des ressorts et hochements de têtes sur tempo balancé, Yaeji marque le coup et promeut sa langue natale au rang de l’hipsta-style ! Vol d’oiseau entre LA et Séoul, son EP2 réunit les foules des deux côtés du Pacifique.

GODMODE

pitchfork-festival-paris-2017

Pitchfork Festival 2017, petit check-up d’un line-up hold-up !

By | Actualités | No Comments

À partir de jeudi prochain, le Pitchfork Festival reprend ses quartiers à la Grande halle de la Villette, à Paris.

Tout juste remis du week-end dernier, durant lequel tes narines ont enfourché plus de portes que les tibias d’Alberto Tomba ? Tu te dis que finalement, comme chaque semaine, tes bonnes résolutions post tuesday blues iraient bien se faire voire ??

– Ça tombe bien ! Pitchfork Festival s’annonce ce jeudi 2 novembre jusqu’à samedi, ou plutôt dimanche matin. Cette 7e édition nous propose encore une programmation affutée, entre rock indé, jazz, rap, et kicks techno qui vont faire sussu dans les leggings.

Une fois de plus, un programme de l’espace, avec dans le désordre et de manière non-exhaustive (parce qu’on s’en branle) : Rone, Chassol, Jungle, Kamasi Washington, Rejjie Snow, Tommy Genesis, Polo et Pan, Princess Nokia, Bicep, Tom Misch, Talaboman, The Blaze, ou encore The Black Madonna.

Pour les plus baisés du tieks, une fois les portes de la Grande Halle fermées, il y aura moyen d’enchainer jeudi et vendredi avec les After-Parties au Trabendo et là, ça sent le lâcher-prise : Ben UFO en b2b avec Call Super, Palm Trax, Abstraxion, Actress, Deena Abdelwahed, Théo Muller…n’en jetez plus frère.

Comme d’habitude, on s’est préparé un planning qu’on ne va pas respecter, par contre on s’est aussi fait une selecta pour se chauffer en sortant du Ouigo.

Chassol (France)
Magical Mountains (Ultrascores II, Tricatel. 2016)

Kamasi Washington (Los Angeles)
Truth (Harmony Of Difference, Young Turks. 2017)

Loyle Carner (Londres)
The Isle Of Arran (Yesterday’s Gone, AMF Records. 2017)

Tommy Genesis (Vancouver)
Empty (Empty. 2017)

Sônge (Quimper)
I Come From Pain (Sônge, Warner. 2017)

Rejjie Snow (Dublin)
Get it feat. Joyce Wrice (The Moon & You, Honeymoon. 2017)

Princess Nokia (New-York)
Kitana (1992, auto-production. 2016)

Deena Abdelwahed (Toulouse)
Walk On, Nothing To See Here (Klabb, Infiné. 2017)

Palm Trax (Berlin)
Sumo Acid Crew (In Gold, Dekmantel. 2015)

Tom Misch (Londres)
Day 4 : Everybody Get Down (5 Day Mischon, Beyond The Groove. 2017)

Bicep (Belfast)
Rain (Bicep, Ninja Tune. 2017)

Talaboman (Barcelone/Stockholm)
Samsa (The Night Land, R & S Records. 2017)

The Black Madonna (Chicago)
He is The Voice I Hear (He is The Voice I Hear, We Still Believe. 2016)

Théo Muller (Rennes)
Turbo Drift (Les Kicks Du Donjon, Midi Deux. 2016)

Abstraxion (Marseille)
Nuit (Matin / Nuit, Biologie Records. 2017)

Toute la programmation ici.

Crédit article : Brice Henry